Qu’advient-il des embryons non transférés en un Méthode ROPA ?

by CRA Barcelona
embriones no transferidos tras un Método ROPA

Comme dans toute fécondation in vitro, dans la méthode ROPA, les embryons qui ne sont pas transférés sont cryoconservés pour l’avenir. Mais prenons les choses étape par étape.

La méthode ROPA est une variante de la fécondation in vitro. Il s’agit d’un traitement de procréation assistée permettant aux couples de femmes d’avoir accès à une double maternité biologique. La femme A (mère ovodonte) subit une stimulation ovarienne. Ensuite, les ovules sont extraits, normalement entre 6 et 10, et fécondés en laboratoire avec le sperme d’un donneur anonyme.

La fécondation in vitro permet de générer des embryons. Les biologistes observent et évaluent leur développement dans l’incubateur, et 3 à 5 jours plus tard, ils procèdent au transfert de l’embryon ayant le meilleur pronostic d’implantation dans l’utérus de la femme B (mère enceinte). Il n’est pas possible de transférer tous les embryons obtenus, principalement en raison de deux facteurs :

Il faut s’efforcer d’éviter les grossesses multiples, de sorte qu’un seul embryon sera transféré chaque fois que possible, c’est-à-dire sans compromettre les chances de réussite.

La loi espagnole sur les techniques de reproduction humaine assistée (loi 14/2006) autorise le transfert d’un maximum de 3 embryons.

C’est vous deux qui décidez, avec les recommandations médicales des spécialistes, du nombre d’embryons à transférer. Actuellement, il est plus courant de transférer un ou deux embryons. Ce n’est que dans les cas de mauvais pronostic que trois embryons sont transférés.

Après le transfert des embryons, les embryons restants sont vitrifiés et restent sous la garde du centre de procréation assistée. L’optimisation des techniques de congélation des embryons qui a eu lieu ces dernières années permet de cryoconserver les embryons surnuméraires sans compromettre leur taux de survie. Ces deux dernières années, selon les données de la Société espagnole de fertilité, les cryotransferts, c’est-à-dire le transfert d’embryons congelés au lieu d’embryons « frais », sont en augmentation afin de laisser le temps de préparer l’endomètre de la femme receveuse.

Méthode ROPA : Qu’advient-il des embryons que nous n’avons pas transférés ?

Le choix du nombre d’embryons à transférer n’est pas la dernière décision importante que vous aurez à prendre. Après le transfert, vous devez décider ce que vous allez faire des embryons non transférés.

Selon l’article 11 de la loi 14/2006 sur les techniques de procréation assistée en Espagne : « Les pré-embryons résultant de l’application des techniques de fécondation in vitro qui ne sont pas transférés à la femme dans un cycle de reproduction peuvent être cryoconservés dans des banques autorisées à cet effet ».

Cette loi précise également les options qui existent quant à la destination des embryons surnuméraires congelés. Vous avez 4 options:

  1. Une utilisation personnelle, soit parce que la première tentative a échoué, soit parce que vous souhaitez agrandir votre famille par la suite. Cette option permet un autre transfert d’embryons sans avoir à subir une stimulation ovarienne ou une ponction folliculaire.
  2. Le don à d’autres femmes ou couples à des fins de reproduction. Dans ce cas, la femme donneuse ne peut avoir plus de 35 ans au moment de la méthode ROPA ni être porteuse de maladies héréditaires. Le couple receveur procédera à ce que l’on appelle une adoption d’embryon. L’anonymat du couple donneur et receveur est toujours garanti.
  3. Don à des fins de recherche.
  4. Cessation de leur conservation. Cela ne peut se faire que lorsque vous avez tous les deux atteint la fin de vos années de reproduction, c’est-à-dire lorsque vous avez environ 45-50 ans ou lorsque vous avez une malformation ou un problème médical qui vous rend incapable de mener la grossesse à terme.

C’est une décision que vous ne devez pas prendre tout de suite. Le centre de reproduction cryopréservera les embryons qui n’ont pas été transférés, et le coût économique de la première année est inclus dans le budget de la méthode ROPA. Après ce délai, vous devez communiquer votre décision. Si vous choisissez de les garder, vous assumerez le coût de la conservation. Si vous décidez de renoncer aux embryons, vous devez vous rendre au centre pour signer la renonciation.

Signature du consentement éclairé

Les embryons appartiennent à vous deux, et vous devez tous deux signer le consentement éclairé autorisant la destination choisie pour les embryons. A chaque renouvellement, la destination des embryons cryoconservés peut être modifiée.

Comment pouvons-nous vous aider?

    Quand pouvons-nous l’appeler? 

    Traitement:

    Je veux:

    J’ai lu et j’accepte la politique de confidentialité
    J’accepte que Centre de reproduction Asistida SL puisse m'envoyer des informations commerciales

     

    ¡Hola!